Journée de la Femme


 

La journée annuelle du droit des femmes est arrivée.

On se pose alors la question : a-t-on vraiment besoin d’une journée en particulier qui nous est dédiée ?
Pourquoi, dans une société où les femmes bataillent de plus en plus pour l’égalité des sexes, nous avons le besoin d’avoir une journée spéciale pour nous ?

Bon, on est plutôt d’accord avec ça. Célébrer les femmes (comme les hommes) devrait être une fête de tous les jours, ou du moins la normalité !

Il n’empêche qu’aujourd’hui, en cette journée nationale de la Femme, cela demeure tout de même l’occasion de réfléchir et de faire le point sur tout le chemin parcouru par les femmes pour défendre leurs droits depuis des années. Une vraie lutte acharnée, qui paye de plus en plus ! #GirlPower


Source: Jimbdo

La journée des femmes n’est pas une journée anti-hommes, ça non, mais une journée où l’on peut célébrer les droits que nous avons acquis dans ces dernières années, car notre droit de vote est encore récent et que la paie égale n’est toujours pas au rendez-vous !
Oui parce qu’il est quand même important de réaliser qu’en 1941 (il y a 78 ans), l’avortement était toujours considéré comme un crime, pouvant être puni par la peine de mort ! Et que le viol, lui, a dû attendre 1980 (il y a seulement 39 ans !) pour être qualifié de crime.

Des dates difficiles dont il faut se souvenir, tout comme des dates victorieuses qui font que nous sommes des femmes de plus en plus libres et autonomes.

Petit point sur les grandes dates (parmi tant d’autres) qui font que nous en sommes là aujourd’hui :

1907 : Les femmes mariées peuvent percevoir leur salaire.
1944 : Droit de vote pour les femmes.
1965 : La femme peut exercer une profession et ouvrir un compte bancaire sans l'autorisation du mari.
1967 : Autorisation de la contraception
1975 : La loi Veil autorise l'Interruption volontaire de grossesse (IVG) sous certaines conditions.
1992 : La loi pénalise les violences conjugales et le harcèlement sexuel sur le lieu de travail.
2001 : Le nom de famille des enfants peut être celui du père, celui de la mère ou les deux accolés.
2004 : IVG par médicaments, autorisée par la loi.

Anecdote du 5 avril 1971 : « Le manifeste des 343 salopes »
Ainsi baptisé par l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, et repris par les signataires elles-mêmes, Le Nouvel Observateur publie un manifeste signé par 343 femmes connues qui déclarent avoir avorté (Simone de Beauvoir, Marguerite Duras, Catherine Deneuve, Marie-France Pisier, Françoise Sagan...).
Ce texte fait l'effet d'une bombe dans la société française.
Source : www.scienceshumaines.com

 

En tant qu’entrepreneurE, cette journée est d’autant plus importante car elle nous rappelle à quel point l’unicité, l’audace, et l’ambition sont des valeurs importantes dans le monde du travail.  

Car là où réside encore un lourd combat, c’est dans la part hommes/femmes dans l’univers professionnel…

En France, les femmes représentent :

  • 87% des infirmiers
  • 65% des enseignants

Vous avez dit « stéréotype » ?

Oui parce que, parallèlement, les femmes représentent aussi et seulement :

  • 23% des écrivains,
  • 33% des associations,
  • 16% des chirurgiens
  • 15% des chefs d’entreprise*
  • 8% des créatrices d’entreprise 

On dit STOP !

 

En tant que deux femmes entrepreneures, c’est depuis le jour de notre entrée parmi les 8% des femmes créatrices d’entreprises que notre aventure au sein du marché des cosmétiques consiste aussi à l’envie débordante de casser les codes et renverser les clichés.

Cette journée nous est chère, car aujourd’hui nous voyons un futur pour toutes les femmes, nous voulons briser les stéréotypes, surprendre, plaire, et surtout faire ce qui nous plaît.

Derrière notre projet existe évidemment le goût de l’entrepreneuriat et des cosmétiques sains mais aussi la gnaque de démontrer au plus grand nombre que l’on peut ET être une femme ET décider de prendre les devants.

De notre ambition émane le désir de créer des produits pour vous toutes et tous, des produits bons pour l’usage de tous, nous nous creusons la tête pour aller toujours plus loin dans nos idées, et sommes convaincues que les femmes entrepreneures ont beaucoup à nous apprendre !

Être une femme dans le monde d’aujourd’hui ne signifie pas la même chose partout et nous en sommes entièrement consciente. Du chemin reste à parcourir et nous voulons en être protagonistes en encourageant les femmes à faire le pas.

Alors aujourd’hui il est important pour nous de célébrer les femmes et leurs droits mais aussi ces hommes qui s’opposent aux injustices faites aux femmes, ceux qui militent pour nos tous les jours, ceux qui essayent de compatir et de partager nos batailles au quotidien et aussi qui partagent nos vies!


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés