Objectif zéro déchet au bureau


Chez les Petits Prödiges on s'engage à vous faire découvrir et vous convertir à un mode de vie plus respectueux de l'environnement.
Nous vous dévoilons nos « tips » pour vous permettre d’adopter une routine green au quotidien.
Et comme nouveau mois rime avec nouveau défi Green, a
près « Objectif zéro déchet dans ma cuisine » voici donc :

« Objectif zéro déchet au bureau »

En cette nouvelle année, en revenant au bureau, on a réalisé que si on était de plus en plus « verts » dans notre salle de bain et dans notre cuisine, au bureau où l’on passe au moins 1/3 de notre journée, on est sans doute un peu à la ramasse...

Nous nous sommes donc lancés le défi de créer une liste d'astuces à adopter pour être 100% responsables, même au bureau !  
Mais être green au bureau, ça parait quand même un peu limité non ? A part, éteindre le soir en partant  et éviter d’imprimer à tout va, on ne voit pas trop comment réduire la pollution…

Rassurez-vous on va vous y aider car il existe un tas d’éco-gestes simples à faire !
L’idée est de limiter petit à petit les déchets, pas d’arrêter complètement d’en produire. Ne visez pas trop haut, trop vite.

D’après une étude de l’association Zero Waste France :
- 83% des salariés estiment que la gestion des déchets n’est pas optimale dans leur bureau.
- Et parmi eux, 96% se déclarent prêts à changer certaines procédures de travail pour améliorer le système de tri. 
Une bonne nouvelle, non ?! On s’y met !

Par exemple ... Saviez-vous que stocker des données, faire des recherches sur Internet, envoyer ou conserver un mail, ces gestes quotidiens et indispensables qui paraissent anodins, contribuent à alourdir la facture écologique ? 

Beaucoup de nos pratiques, même celles que nous ne soupçonnions pas d'avoir un impact sur l'environnement, sont très nocives pour notre planète.

Voici donc nos 10 astuces green friendly ! 

1. J'imprime moins !

Un salarié consomme entre 70 et 85 kg de papier chaque année... C'est ENORME !

A peine 35 % des entreprises recyclent le papier et 25 % des feuilles sont jetées cinq minutes après avoir été imprimées.
Il y a donc du boulot en la matière. Surtout que les papetiers français manquent de matière première...

 

Les Petits Prödiges - zéro déchet au bureau

Les gestes que l’on connait mais qu’il est toujours bon de rappeler : 

J’imprime :

  • seulement si j’en ai vraiment besoin (en particulier les mails)
  • en noir et blanc,
  • recto-verso,
  • je recycle en mode brouillon les feuilles dont seule 1 face a été utilisée.

2. Je mets mon ordinateur en veille

Je paramètre le système de mise en veille de mon ordi pour qu’il passe en mode veille au bout de 5 min d'inactivité (quand je vais à la machine à café par exemple), et pour qu'il se mette en veille prolongée au bout de 20 minutes (pendant une réunion).
Le soir, avant de partir, j’éteins complètement  mon ordinateur car même en veille, il consomme encore 20 à 40% d'énergie. Ah, et je pense aussi à appuyer sur le bouton "off" de l'imprimante et sur celui de la photocopieuse.
Un rituel de fin de journée qui prend 2 min !

Zero déchet au bureau : Les Petits Prödiges

 3. Je nettoie ma boîte mail

Savez-vous que 80% des mails (de type newsletters, actualités Linkedin…) ne sont jamais ouverts ?
Et que les spams émettent autant que 3 millions de voitures par an ? 
Le salarié d’une PME envoie en moyenne 33 mails chaque jour, générant à lui seul et par an 180 kg de CO2 ce qui équivaut à 1 000 km parcourus en voiture. 

Donc, pour se faciliter la tâche, on se désabonne déjà de toutes les newsletters inutiles (pas celle des Petits Prödiges, bien sûr !)

On évite aussi de s’envoyer des dizaines de mails entre collègues. On préfère une messagerie instantanée ou pour les plus motivés, on transmet les documents par clé USB .

Le coup de pouce : Il existe des outils pour nettoyer vos mails.
Ex : La start-up française Cleanfox scan votre boîte mail et vous soumet une sélection de ce qui pourrait être supprimé. Un geste simple, accessible à tous pour réduire la pollution numérique.
Bonus planète : À chaque fois qu’une personne est parrainée pour utiliser l’application Cleanfox, un arbre est planté en Zambie !

4. J'utilise un moteur de recherche eco-friendly

Pour réduire mes émissions de CO², j'utilise un moteur de recherche moins énergivore que celui que l'on connait tous...
Quelques exemples:

  • Blackle.com par exemple utilise comme couleur dominante le noir, ce qui permet de réaliser des économies d'énergie d'environ 20% par utilisation.
  • Ecosia.org , un moteur de recherche écolo dont 80% des revenus sont reversés à un programme de plantation d'arbres au Brésil.
  • Lilo.org, la startup française qui récolte les gouttes d'eau et reverse 50% de ses revenus à des projets engagés.

 
5. Je fais des réunions par téléphone ou du home office

Je limite mes déplacements professionnels et donc ma production de CO².
Comment ? En évitant de traverser toute la ville en taxi pour une réunion de deux heures et en privilégiant plutôt les visioconférences de type Skype.
Le home office permet aussi d’augmenter sa productivité et d’améliorer son humeur !
Travailler de chez soi réduit les émissions de gaz et la consommation d’énergie.
En moyenne, les entreprises économisent environ 10 000 euros par an par employé qui travaille de chez lui ! Parlez-en à votre patron !!

Zero déchet au bureau : Les Petits Prödiges

6. Je trie mes déchets

J’évite de jeter dans la même poubelle les feuilles de papier, le gobelet de mon café et le reste de mon sandwich. Et pour faciliter le recyclage, j'utilise une corbeille pour le papier et le carton et une autre pour tout le reste : plastique, gobelets usagés, restes de nourriture. Si votre entreprise n'est pas équipée pour le tri, parlez-en à la direction, ce n'est pas (plus ! ) normal !

7. J'apporte mon mug, ma gourde et mon Tupperware

En France, on consomme 126 gobelets par seconde et 32 000 tonnes de déchets plastique par an. Très peu sont recyclés.
Quand on sait qu'un gobelet jeté dans la nature met plus d'un siècle à se dégrader, on se rend compte que l’impact écologique d'un simple café à la machine est énorme.
Pour faire un petit geste, j'apporte mon mug ou un thermos de café au bureau et une gourde en inox pour remplacer ma bouteille d’eau. Si je dois quand même prendre un gobelet, je le réutilise plusieurs fois avant de le jeter.

8. J'enfourche mon vélo

Si je n’habite pas trop loin de mon bureau, je me la joue chic et green avec mon propre vélo ou en utilisant un vélib (ou autre vélo en libre- service). Non seulement écolo, mais  bon pour le moral !
Certaines grandes villes ont récemment été envahies par les trottinettes électriques, un nouveau moyen écologique de se déplacer, alors plus d'excuses !

I
l semblerait d'ailleurs que les adeptes du vélo seraient plus épanouis au travail que leurs collègues qui utilisent leur voiture ou les transports en commun, qui ont vite tendance à mettre les nerfs à vif... 
Si j'habite trop loin,  j'opte pour les transports en commun ou le co-voiturage.


9. J’ai toujours un tote bag sous la main

Fini les sacs en plastiques ... Pour emporter mon déjeuner, aller poster mon courrier ou déposer des commande. Le tote bag m’accompagne toute la journée entre le bureau, le sport et la maison.

On vous propose le nôtre en Coton 100% Bio : à shopper ici !

 
10. Je ne mets pas le chauffage à fond !

Sauf en période de froid sibérien, pas question de forcer sur le chauffage ; je règle le thermostat à 19°C au lieu de 20°C pour économiser 7% de la consommation de chauffage et j’ai toujours un gilet de secours au bureau pour me couvrir  en cas de besoin. C’est souvent bien suffisant !

 
Tips Bonus pour les super green : 
Cultiver son jardin dans l’entreprise ! 

La nature a des propriétés bénéfiques reconnus sur la santé et le bien-être. Selon une enquête menée auprès de 3.600 employés dans plus de huit pays, la productivité des salariés augmenterait de 8% et leur bien-être de 13% lorsque leur environnement de travail est doté de plantes et éclairé par la lumière naturelle.

Vous pouvez donc apporter vos plantes vertes au bureau ! Certaines ont de véritables vertus dépolluantes, puisque leurs feuilles absorbent des substances nocives pour la santé (Aloe Vera, philodendron, azalée…)

Et si vous voulez passer à la vitesse supérieure, proposez carrément à votre boss d’installer un potager dans l’open space ! 

Potager au bureau

 

Et voilà vous n'avez plus aucunes excuse grâce à ces réflexes faciles à adopter et qui font du bien à notre planète !


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés